Categories
Geostrategic magazine

(Sahel) Gruppi di autodifesa, ‘vigili del fuoco’ nell’area (fonte: Mathieu Pellerin, IFRI)

Depuis 2012, la prolifération des groupes djihadistes à travers le Sahel monopolise l’attention des autorités.Contraints par les menaces qu’ils représentent et l’affaiblissement de leur pouvoir régalien, les Etats se retirent progressivement de leurs territoires ruraux périphériques. Les populations se sont alors organisées pour se constituer en pourvoyeurs de sécurité locaux.

Les groupes d’autodéfense, pompiers pyromanes du Sahel | IFRI – Institut français des relations internationales